checklist seo avant le lancement d'un site web

La checklist SEO indispensable avant le lancement d’un site !

L’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche (autrement dit le SEO) est une stratégie bien connue (devrions-nous dire indispensable ?) pour améliorer le trafic d’un site Web. Généralement les méthodes privilégiées concernent le contenu et l’optimisation du code du site pour améliorer lentement mais sûrement le ranking (classement dans les résultats de recherche). Mais une checklist SEO de pré-lancement peut en fait aider une entreprise à partir du bon pied, avant même que son site ne soit en ligne. Une vision claire et lucide est un facteur de succès en ligne !

En se concentrant sur le référencement avant le lancement d’un site Web (ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier les autres leviers d’acquisition de trafic), il est possible non seulement de se faciliter la vie pour l’avenir (configuration, gestion du site…), mais aussi de commencer à attirer des clients, des achats et des revenus encore plus rapidement.

Nous avons créé une liste de conseils destinés aux entreprises qui souhaitent prendre en considération le référencement avant le lancement de leur site Web (ce qui est une très très bonne idée !). Vous trouverez dans cet article une liste d’éléments à prendre en compte avant la mise en ligne d’un site. Pourquoi prendre en compte ces éléments avant le lancement du site ? C’est très simple, une fois qu’un site Web est construit, il peut devenir difficile d’apporter des modifications majeures au référencement pour des éléments tels que la structure de l’URL, la structure du site, la conception mobile et l’interface utilisateur. Des modifications à postériori, coûtent généralement beaucoup plus cher que de les intégrer dès le départ.

Si vous êtes en train de créer votre entreprise en ligne, de mettre à jour un ancien site ou de lancer une entreprise à partir de zéro, voici des conseils sur la façon d’aborder le référencement avant le lancement de votre site Web, ainsi que sur la façon de prendre de l’avance avec une campagne de marketing numérique de pré-lancement.

Vous trouverez ci-dessous notre checklist SEO pour réussir le lancement et le positionnement sur les résultats de recherche de votre site Web :

Créer ou utiliser un domaine actif

Les moteurs de recherche peuvent commencer à classer et à explorer les sites Web dès qu’ils sont en ligne, et les sites plus anciens ont tendance à être plus performants en termes de trafic organique. Si elles le souhaitent, les entreprises peuvent configurer leur domaine/page d’accueil avec un message « coming soon » ou avec un contenu de remplacement qui reflète le futur contenu/objectif du site.

De cette façon, le site peut commencer à bâtir sa réputation et une entreprise peut prendre de l’avance sur son référencement avant le lancement du site. Toutefois, les avantages de cette stratégie sont véritablement minimes. C’est une option, et il n’y a pas d’inconvénient à produire une seule page de destination de 200 caractères avec suffisamment de contenu (minimum 500 mots).

Pour faire cette manipulation ? La raison est simple, les domaines dits « neufs » voient leurs progression dans les résultats de recherche avancer très lentement. Il peut s’écouler des jours ou des semaines et dans certaines situations des mois avant que votre domaine soit considéré comme étant crédible pour Google. On va être franc avec vous, même en utilisant cette technique, il est très peu probable qu’elle soit classée ou qu’elle obtienne des liens retour. Mais ça permettra de développer l’historique du domaine.

Il s’agit d’une petite technique pour le référencement avant le lancement d’un site Web qui part de zéro, mais l’utilisation d’un nom de domaine “expiré”, c’est-à-dire d’un ancien nom de domaine qui est tombé dans le domaine public peut être très largement différent…

Solidifier la structure du site pour améliorer le référencement à l’avenir

La structure et la navigation du site font partie des éléments de référencement les plus fondamentaux pour tous les sites Web, c’est ce que l’on appelle l’UX (pour user experience). Bien sûr, chaque propriétaire de site Web pense (devrions-nous dire “doit penser”) à la structure de son site, mais il est important de penser aux implications futures de ce processus en matière de référencement.

Les algorithmes de classement des moteurs de recherche utilisent la structure d’un site pour comprendre quel contenu est important, déterminer les classements et aider à découvrir/indexer les pages. Googlebot et Bing Bot utilisent les attributs href pour se déplacer d’une page à l’autre (c’est-à-dire les liens internes qui vont d’une URL à l’autre).

La plupart des sites Web ont une structure « pyramidale » qui commence par la page d’accueil au sommet. En dessous se trouvent les pages les plus importantes, qui doivent être faciles à parcourir grâce à une barre de navigation. Viennent ensuite les sous-catégories, les pages de produits individuels, les articles, les billets de blog, etc.

Officiellement, aucun système n’a été clairement défini comme meilleur de la part de Google. Néanmoins, les experts SEO testent et analysent bon nombre de solutions en la matière. Il semble que les structures en forme de silo aient plus de poids dans la compréhension et l’interprétation des sites. Cette structure en silo imaginée par Laurent Bourrelly, aussi appelée “cocon sémantique”, commence à devenir la “norme”. Pour réussir cette structure, une simple question peut vous guider : “qui est en relation avec qui et pourquoi ?”. La réponse à cette question simple, vous donnera une structure claire est précise de ce que vous devez faire. 

Pourquoi réaliser un cocon sémantique ? Simplement car les robots d’indexation peuvent trouver et atteindre les pages plus facilement. Les sites plus profonds et mal organisés (où les pages de niveau inférieur peuvent être enfouies sous de nombreux liens) risquent de ne pas être indexés (c’est d’ailleurs une problématique croissante aujourd’hui). Enfin, au-delà des robots qui naviguent sur votre site, ces types de structure de site sont plus difficiles à parcourir pour les internautes (humains).

La structuration de vos URLs

Bien que les URL ne soient pas un signal de classement pour le référencement, la façon dont elles sont traitées par les logiciels de gestion de contenu (CMS) peut jouer un rôle important dans l’indexation et la façon dont les moteurs de recherche comprennent un site. Il s’agit d’un autre élément clé à comprendre lorsque vous passez en revue votre checklist SEO de pré-lancement, car ce n’est pas quelque chose qui peut être facilement modifié ultérieurement.

Dans la mesure du possible, utilisez des structures d’URLs basées sur votre titre et non sur des dates ou encore pire sur des numéros d’article ou de page. Les structures d’URL (aussi appelés permaliens) peuvent être descriptives afin d’améliorer le taux de clics (CTR) et de les rendre plus attrayantes pour les internautes dans les SERP.

Matt Cuts, de Google, affirme que le fait de placer des mots clés dans vos URL peut contribuer au classement, même si c’est dans une très faible mesure. Matt Cut’s nous dit également : « Cela aide un peu d’avoir des mots-clés dans l’URL. Mais cela n’aide pas au point de bourrer une tonne de mots-clés dans votre URL. »

Évitez les URL complexes avec des identifiants et des paramètres aléatoires, gardez-les plutôt claires et concises avec des mots-clés que les humains peuvent comprendre.

→ Un mauvais exemple pourrait ressembler à : https://www.example.com/ ID=253/ x/2434/ DFR /products/ abc/ 33_55

Dans cet exemple, les utilisateurs n’auront aucun indice sur le contenu de la page, et la structure du répertoire ne donne aucun indice sur la structure globale de votre site.

→ Un meilleur exemple pourrait ressembler à : https://www.netstaff.fr/sea-seo/

C’est une autre façon dont la structure et la conception de l’URL peuvent jouer dans votre référencement avant le lancement du site Web. En déterminant la façon dont votre CMS traite les URL, vous décidez de la façon dont elles peuvent être affichées dans la page de résultats des moteurs de recherche (SERP). Comme dans l’exemple ci-dessus, les moteurs de recherche peuvent interpréter la structure des URL/sous-répertoires pour mieux comprendre la structure du site.

Si vous venez de réalisez que vous avez fait une erreur dans la structure de vos liens, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Laisser comme c’est actuellement pour les urls existantes et modifier la structure des nouvelles (ce n’est pas optimal nous vous l’accordons)
  • Modifier la structure des liens pour toutes les URLs. Il faudra faire extrêmement attention à réaliser des redirections entre les anciennes URLs vers les nouvelles. De cette manière vous renvoyés le « jus SEO » d’une page vers l’autre.

Recherche de mots-clés et recherche d’un public cible

La plupart des spécialistes du marketing et des entreprises savent combien les mots clés sont importants pour le référencement. Mais nombreux sont ceux qui pensent que le référencement par mots-clés est une opération à réaliser une fois que le contenu est en ligne. Une meilleure stratégie consiste à se concentrer sur le référencement avant le lancement de votre site Web en élaborant votre contenu à partir de la base pour se concentrer sur les audiences de recherche pertinentes pour votre entreprise.

C’est pourquoi la recherche de mots-clés est si importante.

En effectuant une recherche de mots-clés à l’avance, les entreprises sont en mesure d’élaborer le contenu de leur site en fonction de sujets, de questions et de services/produits conçus pour aider leur public cible à atteindre leurs objectifs. La recherche de mots-clés permet également aux entreprises de ventiler leur contenu pour les mots-clés en fonction de l’intention et du niveau de concurrence :

  • Les mots-clés principaux et les mots-clés hautement concurrentiels peuvent être incorporés dans les pages de haut niveau, où ils ont plus de chances d’être mieux classés dans les résultats de recherche et où ils peuvent aider à attirer les chercheurs au sommet de l’entonnoir du marketing de vente SEO.
  • Les mots-clés de longue traîne peuvent être utilisés pour le contenu de niveau inférieur et les pages de produits où les spécialistes du marketing peuvent créer un contenu personnalisé pour des sujets plus spécifiques. Les mots-clés de longue traîne ont également une intention beaucoup plus claire.
  • Les mots-clés axés sur l’intention peuvent également être utilisés pour créer du nouveau contenu dans les blogs et les pages de bas niveau conçus pour générer du trafic pour des requêtes très spécifiques. Le marketing d’intention de recherche de Bing et Google aide les spécialistes du marketing à s’engager dans une stratégie de marketing entrant qui se concentre sur le trafic pour des conversions potentielles de grande valeur.

➡️ voici un article qui pourrait vous intéresser sur le sujet : Qu’est ce qu’un mot-clé en SEO ?

Créer un contenu optimisé pour le référencement

Il s’agit d’un autre aspect évident, mais parfois sous-estimé lors du lancement d’un site Web. Il faut en être conscient, il s’agit d’une étape cruciale dans la préparation d’un site mais cette tâche est chronophage et ultra technique.

Une fois que vous avez terminé votre recherche de mots-clés, vous pouvez utiliser ces mots-clés (ainsi que leur « intention ») comme motivation pour créer un contenu conçu pour une meilleure expérience utilisateur. Il s’agit d’une partie cruciale de la campagne de webmarketing de pré-lancement de votre site : le contenu doit être conçu pour les utilisateurs d’abord, et pour les moteurs de recherche ensuite.

La densité des mots clés est l’un des éléments importants de la création d’un contenu bien optimisé pour le référencement. Avoir un objectif de densité de mots clés de 1 à 2 % est un bon début, mais dans les faits (ce qui est quasiment tout le temps le cas en SEO) rien ne prouve que l’algorithme de Google utilise une quelconque mesure de la densité des mots clés. Concentrez-vous sur l’inclusion de vos mots clés autant qu’il vous semble naturel. Petit rappel, votre contenu est avant tout rédigé pour votre lecteur !

Un contenu optimisé pour le référencement est un contenu honnête, bien documenté et qui vise à offrir aux utilisateurs une bonne expérience. Il y a également beaucoup de valeur dans l’écriture d’un contenu de bonne qualité et qui vise à aider les utilisateurs à trouver ce dont ils ont besoin.

Voici des articles qui pourraient vous intéresser dans cette même thématique

➡️ Comment le SEO et le marketing de contenu fonctionnent-ils ensemble

➡️ Comment rendre un article de blog plus visible et intéressant pour le lecteur ?

Concevez votre site conformément aux directives de Google.

Google a donné aux entreprises un guide sur la manière d’aborder le référencement avant le lancement d’un site Web. Les moteurs de recherche (devrions-nous dire Google ?) savent que le référencement est une stratégie marketing importante, mais elles conseillent aux entreprises d’effectuer un référencement axé sur la meilleure expérience utilisateur possible.

Plus le référencement est honnête et précis, plus les internautes trouvent ce qu’ils cherchent et plus ils sont susceptibles de terminer leur parcours dans l’entonnoir de vente. Il ne faut pas oublier l’objectif des moteurs de recherche : répondre parfaitement à une requête en proposant un contenu de qualité en un minimum de temps.

Dans le cadre de votre liste de contrôle SEO de pré-lancement, assurez-vous que votre site et son contenu ne violent pas les règles de Google :

  • Faites des pages principalement pour les utilisateurs, pas pour les moteurs de recherche.
  • Évitez les astuces destinées à améliorer le classement des moteurs de recherche. Une bonne règle à suivre est de savoir si vous vous sentiriez à l’aise pour expliquer ce que vous avez fait à un site Web concurrent du vôtre ou à un employé de Google. Un autre test utile consiste à se demander : « Est-ce que cela aide mes utilisateurs ? Est-ce que je ferais cela si les moteurs de recherche n’existaient pas ? »

Effectuer un référencement avant le lancement d’un site Web devrait signifier s’assurer que vous n’utilisez pas par inadvertance de mauvaises pratiques qui pourraient voir votre site pénalisé par l’algorithme d’indexation de Google. Cela inclut la participation à des programmes de création de liens retour, le contenu caché, le contenu nuisible ou malveillant, les logiciels malveillants, le contenu récupéré ou volé, le bourrage de mots clés, etc.

Optimisation des méta-données

Il s’agit d’un autre domaine dans lequel les entreprises et les sites Web peuvent se donner un avantage en réfléchissant et en travaillant à l’avance avant de lancer un site. Les métadonnées sont l’une des stratégies les plus courantes en matière de référencement, car elles concernent non seulement les signaux de classement importants des moteurs de recherche, mais aussi la manière dont un site web est affiché dans les SERPs.

Vous pouvez prendre de l’avance sur le lancement de votre site en réfléchissant à l’avance aux balises méta-titres qui seront affichées. Comme les balises de titre sont un signal de classement, il est important d’avoir des “balises de titles” uniques (non dupliquées sur chaque page), précises, descriptives et riches en mots clés. Lorsque vous lancez un site, le CMS que vous choisissez (WordPress, Shopify, Drupal, Magento, pour n’en citer que quelques-uns) déterminera la façon dont vos métabalises et méta-descriptions seront traitées.

Si vous en avez la possibilité, l’édition et l’optimisation manuelle des balises titre pour les meilleures pratiques de référencement peuvent donner un coup de pouce à votre référencement avant la mise en ligne de votre site.

Pour travailler le référencement avant le lancement du site, de nombreux CMS disposent de processus intégrés pour créer automatiquement les balises titres. Une bonne stratégie consiste à demander au développeur web de s’assurer que ces balises soient configurées pour être générées automatiquement via des plugins, généralement dans le thème du site ou dans les documents HTML qui gèrent le « modèle » de certains types de pages comme les pages de produits, les blogs, les pages d’information, etc.

Par défaut, la plupart des CMS utilisent le titre de la page (comme la balise H1) comme métabalise pour le référencement, c’est un moyen assez sûr de commencer. Dans le code HTML, la balise titre ressemblera à ceci : <title>Example de titre</title> et se trouvera généralement entre les balises <head> et </head> (idem pour la balise meta « description »).

SEO basé sur l’UX et la vitesse des pages

Le processus de construction et de lancement d’un site Web est un bon moment pour intégrer des mesures optimisées du site qui ne peuvent pas être facilement mises à jour ultérieurement, notamment des éléments comme la vitesse de chargement des pages et l’ergonomie.

Ces éléments sont d’autant plus importants qu’à l’avenir, Google prévoit d’utiliser ses « Web Core Vitals » comme signaux de classement pour le référencement. Ces paramètres sont les suivants LCP (Largest Contentful Paint), FID (First Input Delay) et CLS (Cumulative Layout Shift) et sont conçues pour mesurer les facteurs de mauvaise qualité de l’interface utilisateur, comme les temps de chargement des pages trop longs, les pages qui mettent trop de temps à réagir aux clics/touches et les pages qui se déplacent pendant le chargement.

Encore une fois, lorsque vous travaillez avec un développeur web pour construire votre site, réfléchissez à la façon d’améliorer le référencement avant le lancement du site web en prêtant attention à ces 3 mesures.

Les webmasters et les développeurs peuvent utiliser la gamme d’outils de développement de Google, notamment Lighthouse, Chrome DevTools ou PageSpeed Insights, pour mesurer les indicateurs Web de base sur un site de développement.

L’adaptabilité mobile

Aujourd’hui, il est plus important que jamais de disposer d’une version mobile du site afin de ne pas se laisser distancer par la préférence toujours plus marquée pour la navigation sur smartphone et l’utilisation du web mobile. Avant de lancer un nouveau site Web, les développeurs et les propriétaires d’entreprises doivent veiller à inclure l’adaptabilité mobile dans leur liste de contrôle SEO de pré-lancement.

L’adaptabilité mobile dans le cadre du pré-lancement est un autre exemple de tâche plus facile à optimiser pendant la phase de construction. Il s’agit ici d’un vaste sujet qui implique de multiples éléments. D’une manière générale, le temps de chargement des pages, la taille optimisée du texte, la facilité de navigation, le formatage réfléchi, etc. seront vos principales préoccupations.

Voici les éléments à prendre en compte pour le référencement avant le lancement d’un site Web :

  • Un texte trop petit ou trop rapproché peut nuire aux performances de référencement de votre nouveau site.
  • Généralement, les sites utilisent une forme de la balise viewport pour aider le site à se redimensionner automatiquement pour s’adapter à la taille de l’écran de n’importe quel appareil mobile (<meta name= »viewport » content= »width=device-width, initial-scale=1.0″> par exemple).
  • La vitesse de chargement des pages est un signal de classement SEO, donc s’assurer que votre site se charge rapidement est une stratégie importante pour optimiser le référencement avant le lancement d’un site Web. Réduire la taille des images, améliorer les temps de réponse du serveur et minifier le code sont tous de bons moyens de réduire les temps de chargement.

Comme nous l’avons décrit plus haut, la convivialité pour les mobiles repose principalement sur l’expérience utilisateur. Les moteurs de recherche ont tendance à être quelque peu vagues au sujet de certains des éléments les plus complexes de la convivialité mobile. Par conséquent, pendant la phase de mise en place du référencement avant le lancement du site Web, demandez-vous si les utilisateurs apprécieront de naviguer sur votre site et efforcez-vous de réduire les points douloureux de l’expérience utilisateur.

Générer un sitemap précis

Les sitemaps sont un outil important pour que votre site soit référencée dans les moteurs de recherche. Vous devez vous assurer que vous en avez un (des plugins gèrent aussi cet aspect). Les robots d’exploration et d’indexation des moteurs de recherche s’en servent comme guide pour découvrir et indexer vos pages de manière efficace, sans explorer les pages sans importance ni réintroduire les URL des pages en double.

Ils indiquent également aux moteurs de recherche les pages qui sont importantes pour vous.

Au cours de la phase de développement du site Web, il est important de s’assurer que votre CMS est configuré pour générer automatiquement un plan du site et de le mettre à jour régulièrement (cela vous permettra de vous assurer que votre plan du site n’est pas encombré de produits en rupture de stock et d’adresses URL en double par exemple).

Installer des outils d’analyse et de suivi pour mesurer les résultats

C’est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour que votre projet soit une réussite.

Une partie cruciale du référencement consiste à pouvoir mesurer le trafic sur le site, à suivre les visiteurs/sessions et à quantifier les indicateurs clés de performance importants pour votre entreprise, comme les conversions, les nouveaux visiteurs, les revenus, etc. Les deux principaux outils pour cela sont Google Analytics et Google Search Console, qui sont tous deux gratuits.

  • Google Analytics

Pour Analytics, les entreprises peuvent installer un petit bout de code JavaScript (avec un identifiant de site unique) dans le code HTML du site. Aujourd’hui, pas besoin d’être développeur pour insérer ce code, des plugins le font à votre place. Ce code envoie des données à la plateforme Google Analytics et aide les responsables marketing à suivre des données telles que le taux de rebond, les transactions de commerce électronique, les nouveaux utilisateurs et les utilisateurs qui reviennent, le temps passé sur la page, etc. Ces données peuvent s’avérer utiles pour votre référencement avant le lancement d’un site Web, car elles permettent aux entreprises de connaître immédiatement le volume de trafic de leur site. 

Il s’agit de l’outil indispensable à tous les sites, rien que ça !

  • Search Console

Google Search Console (GSC) fournit également des informations détaillées sur le trafic du site provenant des recherches Google. Elle permet aux spécialistes du marketing de voir les performances pour des requêtes de recherche spécifiques, de mesurer les clics/impressions et de diagnostiquer les problèmes de référencement de leur domaine à l’aide de données provenant directement de Google.

Contrairement à Google Analytics, Search Console fournit uniquement des informations sur le trafic provenant des recherches sur le Web, et non sur d’autres segments tels que le trafic direct, le trafic provenant des annonces ou le trafic provenant des références du site.

Tout comme Analytics, GSC est totalement gratuit. Alors impossible de passer à côté de cet outil.

Conclusion

Cet article était relativement long, mais il est à l’image de l’importance de bien préparer votre site avant le lancement. Il faut avoir en tête qu’il est toujours difficile et plus coûteux d’améliorer votre site à posteriori que de bien le penser en amont. 

Avec tous ces conseils et cette checklist SEO, vous devriez avoir toutes les armes nécessaires pour faire de votre site Internet un véritable succès.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

➡️ Est-ce que le SEO est important pour une entreprise ?

➡️ Comment le SEO et le marketing de contenu fonctionnent-ils ensemble

Partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.