qu'est ce que google shopping

Les annonces Google Shopping sont-elles efficaces ?

L’onglet « Shopping » de Google est la réponse bien connue du géant de la recherche à la domination croissante des places de marché, devrions-nous dire des “marketplaces”.

Face à des plates-formes telles qu’Amazon, Cdiscount et eBay (Walmart au US), qui proposent des plateformes de commerce électronique faciles à utiliser pour la vente en ligne, le canal “Shopping” de Google est une partie de son moteur de recherche qui lui permet d’entrer dans le jeu des marketplaces. De plus, elle offre des possibilités de résultats collectés de manière organique et d’annonces payantes.

Mais Google Shopping en vaut-il la peine ? Les annonces Google Shopping conviennent-elles aux petites commerçants qui souhaitent développer leurs revenus en ligne ? Ou est-ce destiné aux grandes entreprises ?

Faire du e-commerce est impossible sans être en mesure de comprendre comment fonctionne les canaux d’acquisition de type paiement au clic et les conséquences potentielles sur le trafic organique. Google Shopping s’inscrit dans cette démarche. Avec les bonnes techniques, cette stratégie d’acquisition est tout à fait valable et offre en fait beaucoup de potentiel. Elle offre une toute nouvelle possibilité d’aider les marques à être plus visibles, et permet de vendre des articles directement dans les résultats de recherche. Voici comment procéder.

Google Shopping c’est quoi?

Google Shopping est une zone distincte de son moteur de recherche dans laquelle les utilisateurs peuvent rechercher directement des produits. Les détaillants peuvent utiliser les campagnes Google « Shopping » pour promouvoir l’inventaire de produits en ligne de leur site, leur « inventaire local » et pour augmenter les ventes en ligne.

Il existe également un site autonome, Google Shopping, où les internautes peuvent effectuer des achats et des recherches.

Les détails des produits apparaissent directement dans le moteur de recherche Google (sous l’onglet « Shopping ») où ils sont organisés dans une liste de produits en forme de grille. La principale différence entre ces listes de produits et les résultats de recherche habituels est que Google Shopping inclut les photos des produits, leur prix, des informations sur la marque et le fabricant, ainsi que leur évaluation. Les résultats des achats apparaissent aussi parfois en haut des résultats de recherche organique ordinaires sous la forme d’un carrousel de produits triés.

De plus, l’onglet « Achats » permet aux acheteurs de filtrer/trier les résultats de recherche par prix, disponibilité, taille, marque, vendeur, état, évaluation, etc.

Pour que les produits apparaissent dans Google Shopping, les entreprises et les marques doivent importer leurs données produit (ou flux) dans un compte gratuit du Merchant Center. Les annonces Shopping (appelées annonces de produits, ou PLA) utilisent les données produit du centre de commerce (et non les mots clés) pour décider du classement de vos annonces, même si les résultats sont encore largement basés sur les termes de recherche. Cela signifie que les annonces payantes sont diffusées au moyen d’une publicité de type « pay-per-click » (PPC), par le biais de campagnes liées au centre d’achat. Sans campagne payante, il est toujours possible de faire apparaître des produits dans Google Shopping sous forme de résultats organiques.

Auparavant, les résultats des achats étaient disponibles pour les spécialistes du e-commerce uniquement sous la forme de PLA de type PPC, mais au début de l’année 2020, Google a annoncé que les résultats « organiques » seraient disponibles pour les entreprises disposant d’informations sur les produits dans le centre de commerce. Google Shopping est désormais disponible gratuitement pour les détaillants du monde entier.

Ça vaut le coup d’utiliser Google Shopping ?

En bref, la réponse est oui. Google Shopping offre aux détaillants un tout nouveau canal de vente de produits et représente une énorme opportunité de croissance pour le commerce électronique.

De nombreuses entreprises pourraient trouver (alors que le comportement d’achat continue de se déplacer vers Internet et que le commerce en ligne devient la nouvelle normalité) qu’utiliser la place de marché eCommerce de Google Shopping est crucial pour rester compétitif.

Rien que depuis 2019, les dépenses publicitaires de Google Shopping ont augmenté de 38 %. De plus, les PLA dans Shopping représentent désormais 65 % de tous les clics publicitaires de Google, et jusqu’à 85 % de tous les clics publicitaires de détail ! Cela signifie que pour les entreprises du e-commerce en particulier, les annonces Shopping fonctionnent bien mieux que les annonces PPC textuelles normales. Elles sont également plus rentables, puisqu’elles génèrent en moyenne jusqu’à 12 % de revenus supplémentaires par clic que les annonces de recherche normales, et ce, en plus des 2 dollars de revenus pour chaque dollar dépensé que Google PPC offre déjà ! Le trafic généré par les annonces payantes génère 50 % de conversions en plus que le trafic de recherche organique.

Un énorme 79% des spécialistes du marketing affirment que les annonces PPC comme celles de Google sont extrêmement bénéfiques pour leur entreprise – et il n’est pas étonnant que, avec un retour sur investissement parmi les plus élevés de toutes les stratégies, jusqu’à 18% des spécialistes du marketing affirment qu’elles leur offrent les meilleurs rendements !

De plus, les résultats de Google Shopping permettent à certains spécialistes du marketing de tirer parti des « actions d’achat », qui peuvent étendre la présence du e-commerce à d’autres plateformes, comme l’application mobile Google Shopping, Google Assistant et même les appareils Google Home. Au fur et à mesure que les recherches « sans clic » deviennent plus courantes et que la recherche vocale se normalise, il s’agira d’une autre opportunité pour les entreprises de commerce électronique utilisant Shopping.

Les annonces Google Shopping valent la peine pour les marques de commerce électronique qui réalisent la majorité de leurs activités en ligne. Avec un retour sur investissement et une viabilité supplémentaire de la marque, c’est cette partie de la recherche qui a le meilleur potentiel.

Les avantages du CPC sur Google Shopping

Qu’apportent exactement les résultats de Google Shopping aux marques de commerce électronique et aux détaillants en ligne ? Le principal avantage est une place de marché autonome pour le commerce électronique qui existe directement dans le moteur de recherche de Google. Mais il existe d’autres avantages importants qui font que les annonces Google Shopping valent la peine d’être comparées aux stratégies traditionnelles de marketing payant.

Une plus grande visibilité de la marque grâce à un plus grand nombre d’impressions. La présence de vos produits directement dans les résultats de recherche (avec des photos, des évaluations de produits et une image de marque) permet à un plus grand nombre de personnes de voir vos produits.

Une plus grande visibilité des produits grâce à la possibilité de faire apparaître plus d’une annonce PLA pour une recherche d’utilisateur donnée. En fait, les annonces PLA peuvent apparaître dans l’onglet « Shopping », et elles peuvent également apparaître à côté des annonces de recherche textuelles ordinaires, ainsi qu’à côté de votre site dans les résultats de recherche organique.

Des prospects mieux qualifiés grâce aux détails sur les produits.

Gestion de campagne centrée sur le commerce électronique avec un système d’annonces payantes conçu spécialement pour les détaillants.

Des rapports puissants et des données sur la concurrence grâce aux outils de gestion de campagne de Google qui permettent aux entreprises de mesurer leur retour sur investissement, d’affiner les bonnes campagnes, d’annuler les audiences de mauvaise qualité et d’intégrer ce qu’elles apprennent dans leur stratégie.

Et à propos du coût de Google Shopping ?

Tout comme pour le référencement payant classique (le SEA) et les autres plates-formes de référencement payant (ex Bing Ads), les entreprises peuvent déterminer leur budget et avoir un contrôle total sur les coûts. Elles peuvent choisir de dépenser autant ou aussi peu qu’elles le souhaitent. Il n’y a pas de budget minimum requis, et la création d’un compte dans le centre marchand est gratuite.

➡️ Découvrez notre article : Le SEA, c’est quoi ?

Cependant, plus les entreprises sont agressives avec leurs enchères, plus elles ont de chances de surpasser leurs concurrents pour leurs termes de recherche les plus importants.  

Les annonces d’achat de produits Google fonctionnent selon un modèle de coût par clic (CPC), ce qui signifie que l’entreprise ne paie l' »offre » que lorsqu’un acheteur clique sur l’annonce. Les entreprises de commerce électronique ne sont facturées que lorsque quelqu’un clique sur une annonce qui mène à la page de destination de leur site ou à la page de destination hébergée par Google pour un produit.

Les annonces Showcase Shopping sont facturées au coût par engagement (CPE), de sorte que les entreprises ne doivent payer le montant de leur « enchère » que lorsque les acheteurs consultent ou « développent » leur annonce. Ces deux types d’annonces offrent un autre moyen de contrôler les dépenses publicitaires tout en se concentrant sur des objectifs personnalisés.

De meilleurs résultats de référencement et plus de revenus organiques

Google a récemment ouvert sa plateforme Shopping pour y inclure des résultats gratuits et organiques. Auparavant, la seule façon de faire apparaître des produits dans Shopping était de payer les résultats PLA en utilisant des stratégies de paiement au clic dans le Centre Marchand de Google.

Cela signifie que vous pouvez obtenir encore plus de trafic pour les recherches de produits !

La modification apportée par Google signifie que les e-commerces et pure players peuvent désormais faire apparaître leurs produits dans les résultats de recherche de manière organique, de la même manière qu’elles ont toujours utilisé le référencement pour obtenir du trafic organique. Cette fonctionnalité permet aux internautes de voir les résultats des produits de votre boutique sur diverses surfaces Google, notamment Google Images, l’onglet Shopping, Google Search et Google Lens.

Il existe deux façons d’obtenir des résultats organiques :

Soumettez les produits à un flux de compte Merchant Center de la même manière que pour les annonces payantes. Une fois que les produits ont été importés et que les détails du produit sont fournis, les spécialistes du marketing peuvent opter pour des inscriptions gratuites.

Si votre site Web comporte des balises de données structurées, vos produits apparaîtront automatiquement dans les listes gratuites (à l’exception de l’onglet « Shopping »).

C’est tout ce qu’il faut ! Voici pourquoi la recherche organique est si importante.

Pas moins de 53 % de l’ensemble du trafic Internet provient de la recherche organique et 40 % de tous les revenus en ligne sont générés par les moteurs de recherche. Le taux de conversion de la recherche organique est également plus élevé, avec un taux de conclusion de 14,6 %. De plus, 75 % des chercheurs ne dépassent pas la première page des résultats de recherche, ce qui signifie que les carrousels de produits et les annonces d’achat en vitrine permettent d’obtenir un meilleur taux de conversion en plaçant les annonces directement en haut de la page. Le rapport 2020 de Wolfgang Digital sur les indicateurs clés de performance (KPI) montre que le trafic organique représente près d’un tiers de l’ensemble du commerce électronique et 31 % du chiffre d’affaires du commerce de détail, ce qui en fait le deuxième meilleur canal pour le commerce électronique, après les annonces payantes déjà proposées par Google Shopping.

Google Shopping vaut-il donc la peine d’être utilisé pour le référencement et le trafic payant ? Certainement, et le potentiel d’amélioration du commerce électronique est la raison pour laquelle le SEM est important pour les entreprises afin de tirer le meilleur parti des deux canaux.

➡️ Voici un autre article qui pourrait vous intéresser : Est-ce que le SEO est important pour une entreprise ?

Des résultats plus rapides concernant le commerce électronique

C’est pourquoi le marketing payant avec Google est si populaire. Les annonces de paiement au clic sur le réseau Shopping de Google peuvent commencer à générer du trafic et des conversions pratiquement immédiatement, dès leur mise en ligne.

Les annonces Shopping doivent être approuvées avant d’être diffusées aux chercheurs/acheteurs, un processus qui ne prend généralement que 12 à 24 heures. Et puis elles sont en ligne !

Cela signifie que les entreprises peuvent commencer à générer des ventes en quelques jours seulement.

Une fois qu’une campagne d’annonces a été mise en place, qu’une stratégie d’audience a été créée et que les paramètres d’enchères ont été définis, les annonces Shopping commenceront à apparaître immédiatement auprès des millions de chercheurs de Google et les entreprises pourront commencer à constater un ROI du commerce électronique pratiquement du jour au lendemain.

Les annonces Google Shopping sont idéales pour :

  • le lancement de nouveaux produits ou d’une nouvelle gamme de produits
  • Pendant des périodes plus courtes comme les vacances, les événements saisonniers, ou pendant les ventes/promotions de produits. Ou lors de l’élimination d’anciens stocks de produits.
  • Générer rapidement des flux de trésorerie ou des ventes
  • Pour aider à promouvoir la reconnaissance de la marque lorsqu’on est en compétition avec un concurrent dominant.
  • Un marketing de commerce électronique plus contrôlable et plus ciblé

Google Shopping offre des outils avec des rapports détaillés et granulaires permettant aux entreprises de voir comment leurs annonces contribuent à leurs principaux indicateurs clés de performance, ainsi que de suivre à la fois les ventes et le budget.

Les responsables du marketing peuvent consulter les données de performance des annonces individuelles, au niveau du « groupe d’annonces », et pour l’ensemble de leur campagne avec des informations sur les clics, les impressions, le coût par clic, le ROAS et bien plus encore. De plus, l’outil Analytics de Google peut également fournir des informations supplémentaires sur les conversions organiques, les résultats des annonces et la façon dont le trafic se déplace sur le site Web.

Les campagnes Smart Shopping peuvent même tester différentes combinaisons de flux de produits, d’actifs et de performances pour déterminer quelles sont les annonces de produits les plus pertinentes. Cela signifie que les annonces Google Shopping fonctionnent automatiquement avec les données des campagnes et qu’elles sont ajustées de manière algorithmique pour cibler les indicateurs clés de performance personnalisés d’une entreprise.

Vos produits apparaissent dans plus d’endroits

Une campagne d’achat peut accroître la reconnaissance de la marque et faire apparaître les produits d’une marque à un plus grand nombre d’endroits sur les plateformes Google (y compris les recherches). Voici les endroits où les annonces de Google Shopping s’affichent :

  • L’onglet Shopping dans le moteur de recherche Google.
  • La recherche Google, à côté des résultats de recherche normaux (distincts des annonces textuelles) et de Google Images.
  • Les sites Web des partenaires de recherche Google (si votre campagne est configurée pour inclure les partenaires de recherche), c’est-à-dire les sites Web qui font partie du réseau de recherche Google.
  • Le Réseau Display de Google, qui comprend YouTube, Gmail et Google Discover.

Comment démarrer avec Google Shopping

Pour obtenir des annonces publicitaires payantes dans Google Shopping, il faut disposer d’un compte Merchant Center. Dans ce dernier, les entreprises doivent télécharger des détails et des descriptions de produits avant de pouvoir créer une campagne Shopping payante.

Google Shopping en vaut-il la peine, malgré les exigences en matière de détails sur les produits ? Compte tenu des revenus potentiels et des opportunités de vente, la mise en place devrait être plus qu’intéressante pour les sites de commerce électronique qui souhaitent étendre les listes de produits (payants et organiques) à un marché numérique en pleine expansion. Le partenariat de Google avec des plateformes CMS telles que Shopify, WooCommerce et BigCommerce facilite l’importation des détails des listes de produits.

Voici comment configurer les listes d’achats :

Avant de créer des listes de produits, les entreprises doivent s’assurer qu’elles remplissent les conditions requises. Il est important de s’assurer qu’elles disposent des bons comptes, qu’elles peuvent fournir des spécifications de données précises et qu’elles peuvent fournir des données de produits actualisées au moins tous les 30 jours (ce n’est qu’à ce moment-là qu’elles pourront décider si Google Shopping en vaut la peine).

Ils peuvent ensuite suivre les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au compte Google Ads approprié.
  2. Dans le menu de la page, dans le panneau de navigation de gauche, cliquez sur Campagnes.
  3. Cliquez sur le bouton « + », puis cliquez sur « Nouvelle campagne ».
  4. Pour « Type de campagne », sélectionnez « Achats » et cliquez sur « Suivant ».
  5. Définissez les préférences publicitaires et remplissez les détails de la campagne en suivant les invites de la page.

Ici, les entreprises devront relier leur compte Merchant Center, choisir où elles veulent vendre leurs produits, puis passer au budget de la campagne, aux paramètres d’enchères, au budget quotidien, etc. En outre, Google Shopping proposera des options d’affichage des produits sur les « Surfaces de Google » (c’est-à-dire les annonces de commerce électronique dans la recherche d’images de Google, l’onglet principal Shopping, Google Lens, etc.)

  1. Les responsables du marketing peuvent ensuite enregistrer les paramètres de leur campagne et continuer.
  2. Ils peuvent également choisir le type de « groupe d’annonces » qu’ils souhaitent, notamment les « annonces d’achat de produits » et les « annonces d’achat de vitrine ».
  3. Terminez la création des groupes d’annonces et enregistrez.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.