Facebook Ads : qu'est-ce qu'une campagne de considération ?

Facebook Ads : qu’est-ce qu’une campagne de considération ?

Publicité Facebook : placement et ciblage des publicités

Si vous naviguez à travers nos différents articles de blog, vous connaissez déjà le point que nous allons développer maintenant, mais si ce n’est pas le cas nous allons vous rafraîchir la mémoire. Pour rappel Facebook affiche ses publicités sur différents emplacements au sein de ces plateformes et applications maison, c’est-à-dire : 

  • Facebook
  • Facebook Messenger
  • Instagram
  • Réseau d’audience
  • WhatsApp (campagnes de messagerie)

Un autre point important est que Facebook a trois objectifs de marketing : 

  • Reconnaissance
  • Considération
  • Conversion  

Nous avons déjà approfondi l’objectif de reconnaissance et cette fois, nous allons parler de l’objectif de considération.

L’entonnoir de conversion (ou Funnel de conversion)

Afin de comprendre le fonctionnement des campagnes Facebook, il est nécessaire de savoir avec quel type d’audience nous travaillons en fonction de notre objectif. C’est pourquoi il est très important de comprendre ce qu’est l’entonnoir de conversion et en quoi il consiste. 

L’entonnoir de conversion représente les phases que l’utilisateur traverse entre le moment où il trouve notre produit et celui où il l’achète. Cet entonnoir est composé de trois phases : TOFU (Top of the funnel), MOFU (middle of the funnel) et BOFU (bottom of the funnel). Voyons en détail à quoi correspond chaque étape : 

→ Le TOFU (le début du tunnel) est la phase initiale du parcours du consommateur. Elle commence lorsque l’utilisateur détecte qu’il a un besoin et commence à chercher des informations pour le satisfaire. À ce stade, l’utilisateur ne sait pas encore clairement quelles sont les solutions possibles pour répondre à son besoin. 

→ Au stade du MOFU (le milieu du tunnel), le consommateur sait déjà quel type de produits ou de services peut l’aider à satisfaire son besoin et évalue les différentes options offertes par le marché. 

→ Enfin, le BOFU (le bas du tunnel) est la partie la plus basse de l’entonnoir de conversion et se compose d’utilisateurs qui ont déjà envisagé toutes les options et sont intéressés par l’achat de notre produit spécifique.

Ciblage de la considération dans Facebook

Les campagnes Facebook qui ciblent la « considération » sont axées sur le public qui se trouve dans la partie médiane de l’entonnoir (phase MOFU), c’est-à-dire ceux qui nous connaissent déjà et qui étudient les options qui s’offrent à eux sur le marché pour répondre à leur besoin. 

L’objectif principal de ces campagnes est de faire en sorte que notre marque soit crédible et que le public commence à s’identifier à elle pour qu’il finisse par nous choisir. Nous devons donc leur fournir toutes les informations nécessaires sur notre valeur en tant que marque, produit ou service.

1 – Campagnes de considération

Facebook propose six types de campagnes pour répondre à l’objectif de considération :

  • Trafic : qui amène plus de personnes vers une destination sur ou en dehors de Facebook, comme un site web, une application ou une conversation Messenger.
  • Interaction : ce qui incite les gens à interagir davantage avec nos messages, avec plus de « j’aime » sur la page, plus de réponses aux événements et plus de demandes d’offres.
  • Téléchargements d’applications : inciter davantage de personnes à télécharger notre application.
  • Visionnage de vidéos : nous aide à faire en sorte que davantage de personnes regardent notre contenu vidéo.
  • Génération de pistes : vise à obtenir des données sur les clients potentiels de nos produits. En répondant à une question ou en remplissant un formulaire d’inscription sur Facebook, nous pouvons obtenir des informations telles que l’adresse électronique ou le numéro de téléphone de contact de ces clients potentiels.
  • Messagerie : faites en sorte que davantage de personnes envoient des messages à votre entreprise via Messenger.

2 – Le ciblage

La question est maintenant de savoir comment segmenter nos campagnes de considération sur Facebook. Lorsque nous atteignons la phase MOFU, nous voulons être plus précis. Nous avons essentiellement deux options : 

  • Audiences personnalisées. Pour créer des audiences personnalisées, nous pouvons nous appuyer sur nos propres bases de données, le trafic de notre site web, les événements de notre application ou l’engagement avec notre marque sur Facebook.
  • Lookalike Audiences (créées à partir de l’outil Lookalike Audiences proposé par Facebook). Ces publics peuvent être créés dans différents pays et avec différents degrés de similarité, ils sont donc très utiles dans les stratégies d’internationalisation.
  • Des audiences sauvées. Vous pouvez utiliser les données fournies par Facebook pour le ciblage.

3 – Types d’annonces

Il est également important de décider du type de publicité que vous allez utiliser pour votre campagne et Facebook propose différentes options à cet effet. Le choix du type d’annonce à utiliser dans ces campagnes ne répond à aucun critère spécifique, mais dépend entièrement de vous. Cela dépendra essentiellement du type de contenu dont nous disposons et de l’objectif de la campagne.

Par exemple, si vous souhaitez attirer du trafic vers votre boutique en ligne, vous pouvez utiliser le format diaporama et faire la publicité d’une gamme de produits avec leur propre URL.

Conclusion

En résumé, la première chose à faire lorsqu’on fait de la publicité sur Facebook est de se fixer un objectif. La deuxième chose est d’être créatif en faisant des combinaisons entre les différents types d’annonces et de campagnes et d’observer celles qui vous donnent les meilleurs résultats afin de les améliorer. Enfin, il est important de faire différents tests jusqu’à ce que vous trouviez la formule qui convient à votre marque, car chacune fonctionne d’une manière différente.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

➡️ Définir votre stratégie publicitaire Facebook Ads en 5 étapes !

➡️ Facebook Ads : qu’est-ce qu’une campagne de conversion ?

Partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.