Logo Netstaff
Les avantages du statut auto-entrepreneur

Les avantages du statut auto-entrepreneur

Le statut auto-entrepreneur est à la portée de tous ceux qui souhaitent créer leur entreprise rapidement et facilement. Le statut d’auto-entrepreneur présente beaucoup d’avantages par rapport aux autres formes juridiques. Voici les avantages dont vous pourrez bénéficier en créant votre auto-entreprise. 

La constitution rapide du statut 

Le premier avantage du statut auto-entrepreneur concerne la constitution de la micro-entreprise. En effet, les démarches administratives pour obtenir le statut sont très rapides puisqu’elles peuvent s’effectuer en à peine quelques minutes. La déclaration d’auto-entreprise se fait directement en ligne, en remplissant le formulaire « P0 Micro-Entrepreneur ». Vous n’avez pas besoin de rédiger des statuts, de constituer un capital social ou encore de déposer une annonce de constitution dans un journal d’annonces légales, contrairement aux autres statuts. À la suite de la déclaration, vous pourrez obtenir un numéro SIRET quelques semaines plus tard. 

La simplification des démarches administratives et comptables 

Les autres statuts nécessitent beaucoup de démarches administratives et comptables, contrairement au statut auto-entrepreneur. En effet, l’auto-entrepreneur ne se verra pas éditer des bilans comptables tous les ans, par exemple. En tant qu’auto-entrepreneur, vous n’aurez qu’à émettre les factures des clients, avoir un suivi de vos recettes et de vos dépenses et déclarer votre chiffre d’affaires en fonction d’un calendrier défini (mensuellement, trimestriellement ou annuellement). À la suite de la déclaration de votre chiffre d’affaires, vous devrez simplement régler les cotisations sociales et fiscales qui correspondent à un pourcentage de votre chiffre d’affaires en fonction de votre domaine d’activité. Vous devez également disposer d’un compte bancaire différent de votre compte personnel, si votre chiffre d’affaires annuel dépasse le seuil de 10 000€ deux années consécutives. 

L’allègement de la comptabilité

Pour ceux qui n’aiment pas les chiffres : bonne nouvelle ! L’avantage du statut auto-entrepreneur est la simplification et l’allègement de la comptabilité. Vous n’aurez donc pas besoin de passer des heures pour effectuer votre comptabilité et vos bilans en fin d’année. Comme vu précédemment, vous devrez simplement ouvrir un compte bancaire, émettre des factures aux normes et les conserver pendant 10 ans et tenir un livre de recettes et de dépenses. Il n’y a rien de plus simple !  

L’exonération de la TVA

En fonction des différents plafonds fixés, les auto-entrepreneurs ne sont pas redevables de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). Vous ne devez donc pas facturer vos clients avec de la TVA, ni faire de déclaration de TVA mensuellement. 

Les seuils sont fixés en fonction de votre domaine d’activité : 

  • Pour les activités artisanales et professions libérales, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 34 400€ HT. Une tolérance est accordée pour les entreprises réalisant entre 34 400€ HT et 36 500€ HT. Dépassé ce montant, vous serez redevable de la TVA à compter du premier du mois de dépassement. 
  • Pour les activités commerciales, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 85 800€ HT. Une tolérance est accordée pour les entreprises réalisant entre 85 800€ HT et 94 300€ HT. Dépassé ce montant, vous serez redevable de la TVA à compter du premier du mois de dépassement. 

L’exonération des cotisations sociales

Les auto-entrepreneurs peuvent bénéficier de l’ACRE, Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise. Valable pendant un an, cela vous permet donc d’obtenir une exonération des cotisations sociales qui n’est pas négligeable pour le lancement de votre entreprise. En effet, les cotisations sociales correspondent à un pourcentage du chiffre d’affaires en fonction de votre domaine d’activité : 

  • Pour les prestations de services artisanales et commerciales : 22%
  • Pour les activités libérales : 22% 
  • Pour les activités d’achat / revente de marchandises, vente de denrées à consommer sur place et prestations d’hébergement : 12,8%

Le cumul d’activités

Le statut auto-entrepreneur est destiné à tout le monde et permet de cumuler les activités : statut et domaine d’activité. Que vous soyez étudiant, salarié, fonctionnaire ou encore demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier en plus de cette forme juridique. Cela vous permet de conserver votre statut en bénéficiant de votre salaire et de le compléter avec votre activité d’auto-entrepreneur.  Vous pouvez par exemple toucher le RSA et être autoentrepreneur en même temps.

De plus, le statut auto-entrepreneur permet de cumuler plusieurs activités dans des domaines différents. Cela est très bénéfique pour les personnes qui ont des compétences multiples et variées dans différents domaines d’activités. 

Le statut auto-entrepreneur est une bonne alternative pour démarrer votre entreprise. Cela vous permettra d’être exonéré sur les redevances, de créer rapidement votre entreprise et tout cela sans se prendre la tête avec les démarches administratives. Il vous suffit de respecter les échéances et les seuils. Alors, vous créez quand votre auto-entreprise ? 

Partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Focus

Les autres articles