Les 8 acteurs Web à connaître

Les 8 acteurs de la création d’un site web

Lors de la création d’un site web, en règle générale de nombreuses personnes vont mettre leurs connaissances et leurs compétences au service de la réalisation du site web.

Il est possible qu’une unique personne fasse toutes les tâches d’un projet de site web. Toutefois, en règle générale, il est préférable de répartir les tâches pour un meilleur résultat.

En effet, répartir les tâches en fonction du domaine d’expertise permet non seulement de gagner un temps considérable mais également de créer un site web de bien meilleure qualité.

Pour des résultats optimaux et une meilleure gestion du projet, il n’est pas rare que certains acteurs aient plusieurs casquettes : il est très fréquent qu’un chef de projet digital soit également développeur ou UX Designer par exemple.

Etant donné la diversité des métiers du web, nous vous avons rédigé un article vous présentant les acteurs que l’on trouve le plus fréquemment dans un projet de création de site web.

L’équipe de supervision du projet

Le commanditaire, fournisseur du contexte et décideur final

Quel que soit le projet de création de site web, il y a toujours un commanditaire. Que le site web soit réalisé en interne ou par des prestataires externes, sans commanditaire il n’y a pas de projet.

Dans ce contexte, on peut clairement définir le commanditaire comme un acteur du projet, et probablement le plus important. En effet, le commanditaire est l’expert du contexte du projet. Sa mission sera de partager, éventuellement avec l’aide d’un chef de projet, les besoins, les contraintes et l’objectif du projet.

Une fois le projet bien défini, le commanditaire sera un interlocuteur privilégié du chef de projet. Il validera, ou non, que le projet suit bien les exigences définies au préalable.

Inclure le commanditaire comme acteur dans la création du site internet est un enjeu majeur pour la réussite du projet. Même si le chef de projet est censé limiter la dérive, un projet totalement déconnecté du commanditaire risque de dévier des intentions de départ. Il est donc essentiel de considérer le commanditaire comme partie intégrante de l’équipe, afin d’éviter des échecs majeurs.

Le chef de projet, l’assurance du bon déroulement du projet

Les missions d’un chef de projet peuvent paraître plus flous que celles d’un commanditaire, un développeur ou un webdesigner. Pourtant, celles-ci sont tout autant essentielles.

Le chef de projet est celui qui va s’assurer du bon déroulement du projet, à toutes les étapes de celui-ci. Le rôle du chef de projet commence bien avant le développement du site web : c’est lui qui va écouter le commanditaire, clarifier ses besoins, contraintes et objectifs pour proposer des solutions claires et appropriées.

Sa connaissance du projet n’est possible que grâce à une relation d’interlocuteur privilégié avec le commanditaire. Pour permettre à l’ensemble de l’équipe de visualiser correctement le projet, le chef de projet a donc un réel rôle d’intermédiaire, concrétisé par la réalisation de documents comme des planifications, cahiers des charges, etc.

Le chef de projet a souvent plusieurs domaines de compétences, y compris en dehors de la gestion de projet. Ces multiples compétences permettent au chef de projet d’avoir une meilleure vision de la réalisation du site web, donc une meilleure gestion de celle-ci. Ainsi, il est très fréquent de voir un développeur, webdesigner ou webmarketeur devenir chef de projet.

La création d’une expérience cohérente, esthétique et ergonomique

Webdesigner, créateur de l’identité visuelle du site

Le webdesigner est celui qui va créer tout l’aspect graphique du site : maquettes, logos, etc. Ses connaissances, ses sensibilités artistiques et sa compréhension du projet lui permettent de créer des livrables graphiques qui serviront de base pour les étapes de développement mais également d’exploitation.

En fonction des projets, si celui-ci n’est pas fourni au préalable par l’entreprise, il peut également être mené à formaliser les règles graphiques d’une marque dans un document nommé charte graphique. Ce document permet de définir toute l’identité visuelle de la marque et joue donc un rôle primordial pour le marketing de celle-ci.

Le webdesigner n’a généralement pas seulement un rôle d’esthète. Il complète souvent ses compétences graphiques par une connaissance approfondie des règles d’UI Design afin de créer un site intuitif tourné vers l’utilisateur. Il est donc naturel que les webdesigner soient fréquemment UX/UI Designer également.

UX/UI Designer, pour une meilleure interface et une meilleure expérience utilisateur

L’UX Design et l’UI Design sont deux domaines proches et complémentaires, souvent confondus. L’UI Design considère l’interface graphique (User Interface) tandis que l’UX Design considère l’expérience utilisateur (User eXperience) dans son ensemble. Étant donné la complémentarité des deux disciplines, l’UX Designer a aussi un rôle d’UI Designer dans la majorité des cas.

Que ce soit dans le cadre de l’UX ou de l’UI Design, le professionnel connaît parfaitement les codes du web et sait les utiliser afin de créer le parcours le plus agréable pour l’utilisateur. Il pourra identifier les erreurs dans une conception de site web et proposer des corrections afin de l’améliorer.

Dans une véritable démarche d’amélioration de la qualité du site web, l’UX/UI Designer permet d’augmenter considérablement la rétention et le taux de conversion d’un site. Il a donc un rôle essentiel pour améliorer la rentabilité d’un site web.

Les développeurs, l’équipe qui donne naissance au site

Probablement le collaborateur le plus connu dans une équipe de création de site web, le développeur va concrétiser le projet en écrivant des morceaux de codes traduits par l’ordinateur en un site web.

En plus de connaissances poussées en langages de programmations divers tel que HTML, PHP et/ou Javascript, le développeur connaît également de nombreux outils pour lui faciliter le travail et optimiser son temps. Ces outils peuvent être des extensions de navigateurs, des frameworks ou des CMS.

Avec l’avancée des CMS, proposant des fonctionnalités de plus en plus poussées, avec de moins en moins de code, le terme d’intégrateur devient de plus en plus fréquent pour dissocier le développeur qui utilise un CMS de celui qui code. Toutefois, même en utilisant un CMS, il reste recommandé d’avoir des connaissances en programmation.

Afin de parvenir à créer un site web fonctionnel, le développeur a une bonne logique algorithmique et la capacité à résoudre des problèmes complexes.

Votre site visible, par les bonnes personnes

Le référenceur, pour une meilleure position sur les moteurs de recherche

On distingue deux types de référencements : le référencement AdWords et le référencement naturel. Le premier consiste à payer Google pour mettre en avant une annonce de votre site. Le deuxième consiste à mettre votre site en avant sur les moteurs de recherches (Google le plus souvent), par une optimisation de votre site web, mais également de pratiques de netlinking par exemple.

Le référenceur est le professionnel du référencement. Il connaît très bien les règles de Google et sait jouer avec ceux-ci pour rendre le site web plus visible et générer plus de trafic.

Dans le contexte d’une création de site web, le référenceur va agir sur plusieurs niveaux :

  • Lors de la conception du site, il pourra conseiller sur les bonnes pratiques à appliquer pour optimiser le référencement du site.
  • Avant la livraison du site, il pourra auditer celui-ci, et proposer des optimisations si nécessaire.
  • Après la livraison du site, il pourra essayer d’améliorer le classement du site web, grâce à du netlinking notamment.

Régulièrement, le référenceur a une casquette de rédacteur web qui s’est spécialisé dans le référencement web. En effet, que ce soit dans le cadre du netlinking ou de l’optimisation du site, le référenceur peut être amené à rédiger du contenu en respectant des règles spécifiques au référencement.

Le rédacteur web, pour des contenus de qualité

Comme son nom l’indique, le rédacteur rédige le contenu destiné à être consommé sur internet. Contrairement à ce que son nom indique toutefois, le champ de compétence du rédacteur web peut être très large.

Le rédacteur web peut être amené à écrire des contenus de types très divers, en fonction de l’objectif de son travail. Il connaît parfaitement les codes de ces médias, afin d’apporter une réelle plus-value à ses écrits.

Lors de la création d’un site web, le rédacteur web peut par exemple rédiger :

  • Le contenu du site web
  • Des articles de blog du site web
  • Des articles de blogs externes, pour le netlinking
  • Les textes de campagnes marketing

Le rédacteur web doit souvent rédiger pour des domaines d’activités différents du sien. Il est donc essentiel qu’il ait de fortes compétences de documentation, de compréhension et de synthèse.

Webmarketeur, pour trouver des prospects qualifiés

Le webmarketeur est la personne chargée de faire connaître le site web à des personnes qualifiées, c’est-à-dire susceptibles d’être convertis, en utilisant les outils proposés par Internet.

Avant de commencer la campagne de webmarketing, c’est également lui qui examine le contexte du projet afin de déterminer la meilleure stratégie de webmarketing pour celui-ci.

Il pourra ensuite utiliser les nombreux outils à sa disposition pour engendrer un trafic qualifié : réseaux sociaux, forums, sites webs, événements, blogs ..

Le webmarketing nécessite des bonnes compétences d’analyse. En effet, afin d’optimiser ses actions de marketing, il devra analyser l’efficacité de chaque action, délimiter une cible plus précise, exclure certains profils, etc.

Où trouver ces professionnels ?

Les freelances, pour rechercher des profils précis

Si, pour une raison quelconque, vous ne cherchez que quelques profils précis, les freelances sont probablement la meilleure solution.

Les freelances sont des experts dans leur domaine, non associés à une entreprise, proposant leurs services individuellement.

Recruter un freelance peut être une bonne idée si vous avez déjà une équipe de disponible mais qu’il vous manque un rôle à remplir ou si seul un des axes présentés ci-dessus vous intéresse. Dans certains cas, recruter un freelance permet également d’économiser sur la création de votre site web, toutefois le coût par employé est généralement supérieur.

Attention toutefois, les freelances sont généralement spécialisés dans un seul domaine, et ne pourront pas vous proposer une livraison aussi complète qu’une agence. Par ailleurs, contrairement à une équipe “préconçue”, l’adaptation à une nouvelle équipe par un freelance peut être plus lente, le temps que celui-ci s’adapte aux méthodes de travail.

Les agences web et agences de communication, pour réunir tous les professionnels nécessaires

Si vous souhaitez lancer la création d’un site web, le mieux est de faire appel à une agence dédiée. Ces agences réunissent tous les talents nécessaires à la création de votre site web, en fonction des besoins de projet.

Une agence web se spécialise généralement dans la création de sites web et l’utilisation du web en général, tandis que les agences de communication s’ouvrent également à l’utilisation d’autres types de médias.

L’avantage d’une agence est que les protocoles de travail sont déjà bien établis, les membres des équipes se connaissent, ont l’habitude de travailler ensemble et proposent un panel de compétences complet.

Les coûts peuvent être variables en fonction de l’agence et de l’ampleur du projet, mais le coût par employé est généralement moindre qu’en engageant des freelances.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.